"La mort, parlons en" quand le berceau reste vide

Fausse couche et mortinaissance provoquent un deuil particulier, mais tout aussi intense que tout autre deuil. Une réalité que Manon Cyr accompagne en tant qu’infirmière et Manon Thibodeau en tant que directrice du service aux familles à la Coopérative funéraire de l’Estrie. Entrevue réalisée lors du colloque « La mort… Parlons-en ».

Classé dans : Coopérative funéraire de l'Estrie Publié par : Coopérative funéraire de l'Estrie Date : 13 mai 2014

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.