Tu Me Manques, ...

Partagez cet avis.

TU ME MANQUES, ...

2020 - 2021

Ils nous ont quitté au cours de la dernière année. Décédés de la Covid-19, ou non.

Quelle que soit la cause de leur décès, un vide s’est installé. Un vide qu’on n’a pas pu combler par des câlins, par des poignées de main, par des baisers apaisants. La proximité de ceux qu’on considère nos proches, justement, n’était pas là. Pas comme on aurait souhaité, en tous les cas.

Mais le deuil, lui, évolue comme il le peut.

Aujourd’hui, nous unissons nos messages pour exprimer à nos défunts qu’ils nous manquent!  Chaque message laissé ici-bas est porteur d’une réflexion, d’une émotion, d’un sentiment qui gagnent à être partagés.

Joignez-vous à nous! Saluez la mémoire d’un être cher qui vous a cruellement manqué cette année en inscrivant votre message au bas de cet avis. Donnons-nous le droit d’exprimer ce qu’on ressent. Donnons-nous le privilège de partager le tout entre nous. C’est une belle façon de se solidariser. De prendre soin les uns des autres.

Une vidéo réconfortante: une vidéo en musique et paroles vous attend pour saluer la mémoire de l'être cher disparu dans les 12 derniers mois. Cliquez ici:  https://diffusionwebs.com/coopfuneraireestrie/

(veuillez noter qu'une fois sur la vidéo, il vous faudra appuyer sur la touche volume au bas, vers la droite de l'écran si le son est désactivé) 


24 messages reçus

Jean-Marc Laroche

On ne s'imagine pas toujours l'importance qu'on a pour les gens de notre entourage. Pour moi, vous étiez l'image de celui qui ira contre vents et marées et qui résussira sans jamais écraser l'autre.
Je ne garde que de bons souvenirs! Je suis chanceux d'avoir croisé votre route!

François

François Fouquet, le 10 mars 2021

Hommage à Andrée et Jean-Paul Charest

Maman, Papa déjà presqu’un an déjà que vous nous avez quittés. Votre depart a été inattendu et précipité, douloureux et cruel. Vous êtes partis fort et courageux.
Je suis fière d’être votre fille. Je vais continuer ma route avec tous les bagages que vous m’avez laissé et honorer votre mémoire à tous vos petits et arrière-petits-enfants. Je vous aimes et vous embrasse très fort..xxx

Natalie , le 11 mars 2021

Maurice Domingue

Maurice, tu es parti trop vite, je n'ai pas eu la chance de te serrer dans mes bras et de te dire aurevoir en personne. Je continue à te garder près de mon coeur, à penser aux bons moments que nous avons passés ensembles. Je t'aimes et te donne un bisous.

Raymonde , le 11 mars 2021

Rita Daigle Paré

On ne mesure pas toujours l'impact de nos gestes, nos paroles sur les gens qui nous entourent. Et c'est bien ainsi. Il y aurait peut-être trop de retenues si on savait. Mme Paré était empreinte de sincérité, de spontanéité et d'une gentillesse hors du commun. Elle ne savait pas qu'à chacune de nos conversations, elle meublait mes souvenirs de complicité et de réconfort. Merci pour toutes ces belles rencontres et ces discussions parfois profondes, parfois drôles à en pleurer!
Affectueusement,
Manon

Manon, le 11 mars 2021

À ceux et celles qui ont de la peine

J’ai été chanceuse, dans mon entourage, personne n’a été malade et n’est décédé de ce virus. Par contre, mon cœur pleure pour toutes ces familles qui ont perdues un être cher. Bon courage et mes pensées sont avec vous.

Michèle Carrier, le 11 mars 2021

Germaine Martin (Dubé)

Maman, ton grand âge nous avait préparé à ton départ... mais pas dans ces conditions. Tu me manques ! Avec la pandémie, il y a tant de choses auxquelles nous devons nous adapter que je ne réalise pas encore complètement l'impact de ton décès. Tes cendres sont encore chez moi, j'attend que nous puissions être tous réunis pour pouvoir te déposer en terre avec papa. Je t'aime xxx

Maryse Dubé, le 11 mars 2021

Andrée et Jean-Paul Charest

S’écoule le temps, la tête pleine de souvenirs , embrasser la vie , ignorer la mort, prends ma main comme je tenais la tienne. Vous serez toujours dans nos cœurs à jamais. Je vous aimes plus que tout.

Hélène , le 11 mars 2021

lucienne Thibault Tousignant

mon message et ce que je ressens au plus profond de mon ame c est la solitude que j ai de puis que ma mere est partie elle était si gentille, généreuse, constructive elle me laisse un exemple de courage et de determination tu me manques tellement maman

tousignant celine, le 11 mars 2021

Bernard

Oui, tu me manques ! Ta présence à mes côtés, tes fous rires, ta spontanéité, tout ça me manque. Le processus de reconstruction fait son chemin tranquillement, un pas à la fois. Tu aurais voulu que je prenne soin de moi et que je vive dans la paix et le bonheur. C'est la voie que je continue de choisir.

Carole, le 11 mars 2021

Tous ceux et celles qui ont perdues un être cher

Heureusement, ce virus ou tout autre maladie n'ont emportés personne
de mon entourage. Je suis de tout coeur avec tous ces familles qui ont
perdus un être cher souvent sans un dernier câlin et adieu et sans le réconfort
d'une accolade de leurs proches. Bon courage et nos pensées vous accompagne.

Monique Vigneux, le 11 mars 2021

Tous ceux et celles qui ont perdu un être cher

C'est avec émotion que je vous ai entendu dire -Nous devions choisir qui irait voir papa ou maman à l'hôpital... Ou encore - Lorsqu'on m'a autorisé à y aller, il/elle était déjà dans le comas, il ne lui restait que quelques heures .... Ou - Elle aimait tant recevoir, ça me brise le coeur de ne pas avoir un repas après, à son image de rassembleuse...
Ce mot veut juste vous exprimer combien j'ai été touché par votre deuil qui bouleversait vos repères et vous ont privé de nombres de gestes nécessaires et aidants. Puissiez-vous trouver, à votre façon, une manière de rendre hommage à ceux que vous aimiez. Je vous souhaite la paix du coeur et la guérison de ces moments douloureux. J'ai vu et je salue votre courage

Hélène Provost (Coop. Fun.), le 11 mars 2021

Jeanne d'Arc Mignault

Bonjour chère maman 2.
Il y a tout juste 2 mois et demi que tu nous a quittés pour la demeure céleste, là où tu avais tellement hâte d'aller.
Mais,2 mois et demi, c'est bien trop peu pour te faire oublier, une vie entière ne sera pas assez longue pour qu'on t'oublie. Tu as marqué nos vies, à nous, tes 3 enfants de coeur, Pierre, Francyn et Chantal, à la famille, petits enfants et arrières petits enfants. Tu étais toujours disponible, présente, chaleureuse et tu savais égayer nos rencontres de famille par ta bonne humeur et ta jovialité contagieuse. Jamais nous n'oublierons ton amour sincère qui nous manque et qui nous a souvent rafraîchis. Nous remercions le Ciel pour les 94 années que tu as parcourues ici bas, laissant tes marques là où tu as vécue. Maintenant, nous te laissons aller, mais ton souvenir, nous le gardons. Soit en paix, chère Jane, repose toi bien comme tu le mérites. Quand notre tour viendra, tu seras là pour venir à notre rencontre sur les rives éternelles. Merci pour tout ce que tu as fait pour nous !

Chantal Demers, le 11 mars 2021

Luce Desrosiers

À toi ma petite soeur d'amour tu me manques.

Anne-Marie Desrosiers , le 11 mars 2021

Toute les familles

Mes sympathies

Claudette Vallieres , le 11 mars 2021

Denis Émond

Aujourd'hui est un triste anniversaire québéquois! Je m'ennuie de toi, Denis, mais j'ai compris profondément que tu savais que ton voyage sur terre était terminé, malgré mon amour, mes intentions salvatrices, mon sentiment de culpabilité. Endeuillée, je vis encore des épisodes de chagrins intenses, parfois un sentiment de culpabilité et surtout un grand vide laissé par ta présence, ton amour, ta tendresse, ton ouverture et ta générosité. Survivante, il faut croire qu'il me reste encore beaucoup à vivre ici! Je deviens sereine lorsque que je t'imagines heureux dans l'AMOUR infini et inconditionnel.
Je souhaite de tout mon coeur, à tous les endeuillé-es : de vous pardonner si vous vous sentez coupable, la sérénité, et le courage de profiter de la vie trop courte!

Thérèse Plamondon Émond, le 11 mars 2021

Marguerite Ménard

Maman, je pense chaque jour à toi. J'ai eu le bonheur de partager ta vie pendant 69 ans. Merci pour ton amour, ta générosité et ta bienveillance. Tu as affronté deux pandémies avec un courage exceptionnel. Heureusement, nous avons pu te cajoler un peu avec le grand voyage. Veille sur nous. Au revoir Maman.
Je t'aime ❤️
Madeleine

Madeleine Breault, le 11 mars 2021

Ma maman

Ma mère, Pierrette Poulin, cette femme si douce, si aimante, partie rejoindre son sauveur, dans le calme et la sérénité, méritait un hommage à la hauteur, mais n'a même pas pu avoir de funérailles au moment où elle est décédée...c'est triste, si triste de ne pas avoir pu respecter ses dernières volontés. Maman, bientôt un an que tu t'es éteinte déjà...cette pandémie a fait de toi une victime collatérale. Ton coeur trop triste d'être privée des tiens, l'ennui, la peur et le découragement ont fait en sorte que Dieu a eu pitié de toi et est venu te chercher. Je sais que tu ne peux pas m'entendre d'où tu es mais je veux que tous sachent que tu me manques énormément et qu'il n'y a aucune journée qui passe sans que je pense à toi ou parle de toi. Tu es celle qui m'a tout appris et je ten remercie du fond du coeur. Merci Seigneur pour cette mère extraordinaire que tu m'as prêté pendant 41 ans. Je t'aimais, je t'aime et je taimerai toujours maman

Un gros merci à toi Hélène Provost pour ton accompagnement, pour ton coeur si grand et le mot touchant que tu as écrit qui m'a émue aux larmes. Sois bénie abondamment

Karine Nadeau, le 11 mars 2021

Ma maman

Ma mère, Pierrette Poulin, cette femme si douce, si aimante, partie rejoindre son sauveur, dans le calme et la sérénité, méritait un hommage à la hauteur, mais n'a même pas pu avoir de funérailles au moment où elle est décédée...c'est triste, si triste de ne pas avoir pu respecter ses dernières volontés. Maman, bientôt un an que tu t'es éteinte déjà...cette pandémie a fait de toi une victime collatérale. Ton coeur trop triste d'être privée des tiens, l'ennui, la peur et le découragement ont fait en sorte que Dieu a eu pitié de toi et est venu te chercher. Je sais que tu ne peux pas m'entendre d'où tu es mais je veux que tous sachent que tu me manques énormément et qu'il n'y a aucune journée qui passe sans que je pense à toi ou parle de toi. Tu es celle qui m'a tout appris et je ten remercie du fond du coeur. Merci Seigneur pour cette mère extraordinaire que tu m'as prêté pendant 41 ans. Je t'aimais, je t'aime et je taimerai toujours maman ❤❤❤

Un gros merci à toi Hélène Provost pour ton accompagnement, pour ton coeur si grand et le mot touchant que tu as écrit qui m'a émue aux larmes. Sois bénie abondamment

Karine Nadeau, le 11 mars 2021

À ma maman et son beau Robert

Vivre un deuil c'est être projeté dans une dimension hautement intime et profonde, en vivre deux en l'espace de quelques mois a quelque chose d'intensément irréel. Les vivre en temps de pandémie ça ajoute un voile qui crée parfois des obstacles mais la vie sais trouver son chemin et le réconfort est bel et bien là. J'aprivoise votre nouvelle présence dans ma vie et je vous sens tout près de moi. Vous ne manquez mais je puise dans mes souvenirs et mes de ressentis et je sens votre amour...Chantal qui vous porte en elle pour le reste de son chemin et qui continue de vous aimer au delà de tout... xxx

Chantal Bouchard, le 11 mars 2021

Vince my love

Tu es parti, ce 24 mai 2020 au petit matin... beaucoup trop vite... beaucoup trop jeune...
J’ai eu le privilège incroyable de pouvoir te tenir la main à ton envol... d’être à tes côtés, de pouvoir te regarder respirer... Malheureusement la covid t’a isolé de tes amis bien avant ton départ... On a pas eu la chance de te rendre l’hommage grandiose que tu méritais avec tout le monde qui t’appréciais. Tu es dans nos cœurs ♥️
Tu me manques mon cœur. Le meilleur amoureux du monde.
Ton amoureuse xxx

Josee Cabana, le 11 mars 2021

Andrée et Jean-Paul Charest

Papa et Maman, la peine de vous avoir perdu est toujours aussi grande. Merci de m'avoir choisi il y a 59 ans. Je vous en serais toujours reconnaissante.
La vie doit continuer, mais je garde une place spéciale pour vous dans mon coeur.
Amour xxxx

louise charest, le 11 mars 2021

Pour mon amie Claire V. Lemay

Mon amie Claire Vaillancourt Lemay, décédée du parkinson en janvier dernier.
Tu me manques mon amie! ❤

Émilienne Rodrigue, le 12 mars 2021

Bernard Gobeil

Toi, notre petit papa, toujours si souriant, si accueillant, à la voix si pleine de sourire, de bonne humeur, le coeur chargé de mélodies, bien que tu attendais ce grand départ, tu disais nous : "le Bon Dieu va attendre un peu avant de venir me chercher, ça presse pas!"
Tu nous as laissé une vie de souvenirs, d'amour les uns pour les autres, sans jugements, avec droiture; Merci papa, nous t'aimons tant !

Madeleine Gobeil, le 12 mars 2021

Jacqueline Brochu Bergeron

Ma petite maman d'amour, maintenant 98 jours que tu as quitté ton corps terrestre, et je commence à peine à croire que plus jamais, je ne pourrai te serrer sur mon coeur.Je t'aime tellement...Il fût un temps, ou, je me disais que si tu mourrais, je n'y survivrais pas. Aujourd'hui je crois que c'est pour ça que la vie m'a amené ailleurs. Elle m'a appris à vivre sans toi à mes côtés.
Il y a des jours vraiment pénibles, ceux ou je pense, au maudit virus qui nous a empêché de se voir et surtout, de se câliner. De ton côté, c'était ton dernier moyen de communication, celui qui te donnait encore un peu le goût de continuer. Mais, la peur du covid à éteint cette derniere flamme en toi.
Tu vivras toujours dans nos coeurs. Tes 12 enfants

Ghislaine Bergeron, le 14 mars 2021

Écrivez votre message de sympathie

  • En savoir plus En cette période de confinement, nous sommes conscients que les personnes en deuil ne reçoivent pas tout le soutien dont elles ont besoin. Exprimez votre soutien symboliquement. Soyez près d'eux différemment !
  • Que mon soutien réchauffe votre coeur
  • GRATUIT
  • Sélectionner
  • En savoir plus Par le programme Héritage, nous visons à léguer un environnement plus sain en plantant des arbres. Lire plus
  • Un arbre est planté à la mémoire du défunt
  • 15 $ + tx
  • Sélectionner

Votre message sera publié ci-dessus.