ROY PROULX, Yvette

1927 - 2018

Au Centre d’hébergement Richmond, le 2 décembre 2018, à l’âge de 91 ans, est décédée madame Yvette Roy Proulx, épouse de feu Lucien Proulx, fille de feu Délima Corriveau et de feu Alfred Roy. Elle demeurait à Windsor.

La famille sera présente à la Résidence funéraire Windsor (310, rue St-Georges, Windsor J1S 2Z5) le vendredi 7 décembre 2018 de 19 h à 21 h ainsi que le samedi 8 décembre 2018 à compter de 9 h afin de recevoir les condoléances des parents et amis. Le service religieux sera célébré le samedi 8 décembre 2018 à 11 h en l’église St-Philippe (63, rue Saint-Georges, Windsor J1S 2K5).

Madame Roy laisse dans le deuil ses enfants : Marie-France, Ghislain, Yvon (Louise Brosseau), René (Lise Boudreault), Marielle (Jacques Laflamme); ses petits-enfants : Magalie, Catherine, Camille et Guillaume sans oublier ses arrière-petits-enfants : Maxine, Raphaëlle, Nicolas et Antoine.

Elle fut précédée par ses frères et sœurs : Jean-Roch (feu Rolande), Yvan, Denis, Ursule (feu Richard), André-Claude (Louise), laissant derrière elle son frère Raymond (Doris).

Elle laisse également dans le deuil sa belle-famille Proulx ainsi que plusieurs neveux, nièces, autres parents et amis.

La famille désire remercier chaleureusement tout le personnel du Centre d’hébergement de Richmond pour les bons soins prodigués à madame Roy.

Partagez cet avis

Écrivez votre message de sympathie ou d'hommage

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.

Votre message sera publié ci-dessous.

3 messages reçus

La Famille de Yvette Roy Proulx

C'est avec regrets que nous avons appris le décès de Yvette, ancienne compagne et amie de l'aféas St-Philippe de Windsor. Nos sympathies et nos prières les plus sincères vous accompagnent dans ces instants douloureux.

Lise St-Laurent, le 5 décembre 2018

Yvette Roy

Sincères condoléances nos pensées sont avec vous

Jeannine et Simone Blanchette, le 8 décembre 2018

Famille Proulx

Je vous souhaite toutes mes sympathies. Je n'ai pu être des vôtres hier mais mes pensées vous ont accompagnées.

Renaud St-Pierre, le 9 décembre 2018

Partagez cet avis