Grandchamp Bergeron, Suzanne

Partagez cet avis

GRANDCHAMP BERGERON, Suzanne

1937 - 2019

À la Maison Aube-Lumière, le 8 septembre 2019, à l’âge de 82 ans est décédée madame Suzanne Grandchamp, épouse de feu Philippe Bergeron, fille de feu Loula Fournier et de feu Antonio Grandchamp. Elle demeurait à Sherbrooke.

La famille recevra les condoléances à la Coopérative funéraire de l'Estrie Complexe (485, rue du 24-Juin, Sherbrooke J1E 1H1), le vendredi 13 septembre 2019, de 10 h à 12 h 30. Une liturgie de la Parole sera célébrée en la chapelle du même lieu à 12 h 30.

Madame Grandchamp Bergeron laisse dans le deuil ses enfants : Roch, Carole (Claude Pinard), Manon (Luc Chabot) et France (Alain Boisvert); ses petits-enfants : Michel, Marie-France, Éric, Kéo, Tara, Tom et Naïté ainsi que ses nombreux arrière-petits-enfants; ses frères et soeurs : feu Rita (feu Henri Garneau), feu Pierrette (Yvan Charland), Gilles (Pierrette Grenier); ses beaux-frères et belles- soeurs : Armand, feu Fernande (George Mayhew), Yvette (feu Gerry Denault), feu Lionel (Angéline Bergeron), feu Denise (feu Jacques Beaulieu), Raymonde (feu Charles Quiriault), Bertrand (feu Rachelle St-Pierre), feu Jean-Paul (Lorraine Léger), Françoise (Claude Mailloux), Laurent et feu Serge (feu Carole Lafontaine) ainsi que plusieurs parents et ami(e)s dont Doris, Carmen et Jeanne.

La famille tient à remercier Dre Chantal Doyon, son ange Josée Préfontaine, Alexandra Hobbs et tout le personnel de la Maison Aube-Lumière pour tous leurs excellents soins.

Vos témoignages de sympathie peuvent se traduire par un don à la Maison Aube-Lumière. Des formulaires seront disponibles sur place.

Écrivez votre message de sympathie ou d'hommage

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot. Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.

Votre message sera publié ci-dessous.

2 messages reçus

La famille

Nos plus sincères condoléances xx
Robert et Barbara

Robert Quiriault et Barbara Desrochers, le 12 septembre 2019

Carole Bergeron

Chers cousin et cousines,

Je ne pourrai être présente pour dire un dernier aurevoir à votre mère vendredi matin. Sachez que je serai avec vous en pensée toute la journée !
Mes pensées vous accompagnent !
Je comprends très bien votre douleur, c'est pas facile...bien sûr.
Je vous embrasse tous xxxx

Josée et mon conjoint Claude

Josée Bergeron, le 12 septembre 2019

Partagez cet avis