BÉLANGER, Richard

1936 - 2018

Au CHUS Hôtel-Dieu, le 26 décembre 2018, à l’âge de 82 ans, est décédé monsieur Richard Bélanger, fils de feu Marie-Jeanne Paré et de feu Georges Bélanger. Il demeurait à Sherbrooke.

La famille recevra les condoléances, à la Coopérative funéraire de l'Estrie (485, rue du 24-Juin, Sherbrooke J1E 1H1), le samedi 19 janvier 2019, de 9 h 30 à 11 h 30. La mise en columbarium suivra au cimetière St-Michel.

Monsieur Bélanger fut précédé par son frère Roger (Laurette McNeil), laissant derrière lui sa sœur Marielle; son neveu Alain ainsi que sa petite-nièce Leila (Pierre-Emmanuel).

Il laisse également dans le deuil plusieurs cousins et cousines dont Brigitte Beauregard qui a été très présente auprès de Richard depuis de nombreuses années.

La famille désire remercier tout le personnel du 4e étage du CHUS Hôtel Dieu pour les bons soins prodigués à monsieur Bélanger. Merci également à l’organisme Les Petits frères qui ont apporter du soleil dans la vie de Richard.

 Vos témoignages de sympathie peuvent se traduire par un don aux Petits Frères, 1181, rue Bowen S, Sherbrooke, Qc J1G 2G9.

 

Partagez cet avis

Écrivez votre message de sympathie ou d'hommage

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.

Votre message sera publié ci-dessous.

1 message reçu

Marielle Bélanger

Bonjour Marielle,
J'ai tenté de te téléphoner hier mais comme il n'y a pas de nom de rue Daniel dans le bottin téléphonique dont le prénom est Richard, j'en ai pigé un par hasard et je n'ai pas reçu de retour d'appel. Alors, ayant la gorge enrouée, je préfère t'offrir les sympathies de nous deux, Jean-Noël et moi, par courriel. Nous sommes en pensées avec toi avec la perte de ton frère avec qui tu as vécu si longtemps. J'aimerais avoir tes nouvelles la semaine prochaine, veux-tu me téléphoner? Monique Bilodeau au 819-822-3165, des anciens voisins de la rue Daniel, j'espère que tu te rappelles de nous ou de moi. Encore une fois, nos condoléances et bon courage pour la suite de ta vie, ma chère Marielle.

Monique Bilodeau, le 19 janvier 2019

Partagez cet avis