Pépin, Jean-Marc

Partagez cet avis

PÉPIN, Jean-Marc

1930 - 2017

À Sherbrooke le 22 décembre 2017, est décédé, à l’âge de 87 ans, entouré des siens, Dr. Jean-Marc Pépin, conjoint depuis 62 ans de Cécile Goulet. Il était fils de feu Elzéar Pépin et de feu Estelle Fortier.

Outre son épouse, il laisse dans le deuil ses enfants Yves (Michelle Sauvé), Jacques (Lucie Kandu) et François (Marie Guertin), ses petits-enfants Jean-François, Karine (Nicolas), Éric (Noémie), Caroline (Simon), Sophie, Geneviève et Pascale, ses arrière-petits-enfants Émilie, Vincent et Charlie. Il laisse aussi dans le deuil ses belles-sœurs et beaux-frères Réjeanne Goulet et Claude Lecours, Thérèse Goulet et Georges Tamaz, ainsi que de nombreux autres parents et amis.

La famille recevra les condoléances à la Coopérative funéraire de l’Estrie, 485 rue du 24-juin, Sherbrooke, le 6 janvier à compter de 12h. Une cérémonie d’adieu aura lieu à 13h30,  suivie d’un petit goûter. L’inhumation des cendres se fera au Cimetière St-Michel à une date ultérieure.

Jean-Marc a pratiqué la médecine à Sherbrooke de 1959 à 1996, avec compétence et humanisme et fut l’un des fondateurs de la faculté de médecine. C’était un homme bon, sensible et dévoué, qui a semé l’amour autour de lui. Il a enfin trouvé la paix après une trop longue maladie. La famille remercie vivement le personnel infirmier et médical de l’UCDG du Pavillon Argyll, ainsi que du CHSLD Vigi Shermont, qui se sont occupés de lui avec beaucoup de compassion et de professionnalisme. Un merci particulier à ses amis Marcel Drolet, Maurice Langlois et Germain Boivin pour leur soutien.

En guise de sympathie, des dons à la Fondation Vitae du CSSS-IUGS de Sherbrooke seraient appréciés de la famille. 

Écrivez votre message de sympathie ou d'hommage

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot. Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.

Votre message sera publié ci-dessous.

12 messages reçus

M. Yves Pépin et famille

Toutes nos sincères et profondes condoléances à Yves et à toute la famille.
Nous ne serons pas auprès de vous la semaine prochaine, mais vous serez dans nos pensées et dans nos cœurs.

En toute amitié,

Claudine et Mario B.

Mario Brault, le 28 décembre 2017

Jacques et Lucie Pépin

Lucie et Jacques:
Je sais qu'il est toujours difficile de perdre un être cher mais son esprit demeurera toujours avec vous tout au long de votre vie.
Robert (Bisson) et moi-même vous adressons donc nos plus sincères condoléances.

Avec toute notre amitié:

Robert Bisson et Rita Gagnon (soeur de Gerry)

Rita Gagnon, le 30 décembre 2017

Madame Cécile Pépin

Bonjour Madame Pépin,

Mes plus profondes condoléances à vous et à vos enfants.

Sincèrement, Madame Georgette Buteau Beaudry (feu Dr Gérald Beaudry).

3501, boul Gaëtan Laberge, app. 1004,
Verdun H4G 0A2

buteaugeorgette2@gmail.com

Georgette Buteau, le 31 décembre 2017

Dr. Jacques PÉPIN et FAMILLE

Cher Docteur Jacques,
C'est seulement ce matin que j'ai lu sur le Net ce qu'a été la vie de Monsieur votre cher père, Docteur Jean-Marc Pépin, dont la nouvelle de décès m'est parvenu par Mme votre épouse Lucie. Au nom des miens et en mon nom personnel, je vous présente mes condoléances les plus sincères et je rends grâce à Dieu pour ce qu'a été sa vie.

Oui, le témoignage sur la vie et la personne de Dr Jean Marc est très éloquent: '' ... il a pratiqué la médecine avec compétence et humanisme et fut l’un des fondateurs de la faculté de médecine de l'USher. C’était un homme bon, sensible et dévoué, qui a semé l’amour autour de lui.'' C'est très profond.

Je crois qu'il existe dans toute vie humaine ce que j'appelle des ''points nodaux''. Ces points marquent à jamais l'existence d'un homme. Votre père a jeté la bonne semence dans la société canadienne. Sa sensibilité et son dévouement laissent entrevoir ce qu'a été sa vie de 87 ans durant : un travail, un service pour le bien de tous. En relisant le témoignage sur lui, je dirai aussi avec conviction qu'il a livré à la société canadienne et québécoise en particulier, les sentiments profonds de sa compétence et sa créativité, son sens de collaboration dans le domaine médical; tout cela facilité par les études très bien faites.

« Si la loi de la mort nous afflige, la promesse de l’immortalité nous apporte la consolation. Car pour tous ceux qui croient au Seigneur, la vie n’est pas détruite, elle est transformée ; et lorsque prend fin leur séjour sur la terre, ils ont déjà une demeure éternelle dans les cieux » (Préface des défunts). Voilà un message rassurant, réconfortant et plein d’espérance, il essuie les larmes et dissipe la tristesse.

Le Dr Jean Marc s’est endormi dans le Seigneur, ses actes l’accompagnent et parlent de lui. Le temps passé parmi vous et au milieu de ses amis et collaborateurs a laissé des traces qui ne seront pas oubliées.

Tous reconnaîtront en lui un Médecin travailleur et déterminé à atteindre les objectifs fixés; un homme épris de joie et d'amour autour de lui. Plein d’optimisme, il avait toujours le sourire sur les lèvres (sa photo postée en est une preuve). Ses proches collaborateurs n’oublieront certainement pas sa grande ouverture, son esprit d'accueil, son dévouement et son sens de générosité à donner le meilleur de lui-même.

Je n'oublie pas que le Dr Jean Marc laisse une famille biologique et des amis. Je les porte de façon particulière dans mes prières ; surtout pour Cécile, Yves, Jacques et François. Je demande à Dieu de les consoler, de faire grandir en eux la foi, l’espérance et la charité, de les garder dans l’unité, l’entente et la fraternité. Notre communauté célébrera le vendredi 5 janvier une messe pour le repos de son âme.

Que la mort de Jean Marc PÉPIN soit comme une graine qui, tombée en terre, meurt et porte beaucoup de bons fruits. Que la grâce de Dieu qui l'a accompagné au cours de son pèlerinage terrestre soit cette grâce qui l'ouvre les portes du Ciel, une grâce qui le rend agréable aux yeux de Dieu qui va l'accueillir.

Avec toute mon affection à la famille et ma sympathie,

YENGO Germain, cicm
Missionnaire de Scheut
Etudiant en Théologie Biblique / CAMEROUN

Germain YENGO, le 2 janvier 2018

Mme Cécile Goulet et famille ,

M.Roger B;ais et conjointe vous offrons nos plus sincères sympathies a l'occasion du décès de M.Pépin,vous etes dans nos prières,bon courage ,Roger et Anita 3776 Lac Mégantic G6B 1T8,

Anita BOUFFARD, le 3 janvier 2018

Mme Cécile Goulet, Dr Jacques Pépin et Mme Lucie Kandu

C'est avec tristesse que nous avons appris la nouvelle du décès du Dr Jean-Marc Pépin. Il fut mon premier mentor d'enseignement clinique et je me souviens encore de sa gentillesse alors qu'il nous recevait chez lui dans son salon pour discuter de l'art de de la médecine à l'échelle humaine. Il fut une source inspiration tout au long de ma carrière. Louise se joint à moi pour offrir nos plus sincères sympathies à toute la famille.

Louise et André Cantin

André Cantin, le 4 janvier 2018

Cécile et toute la famille

Chère Cécile,
C'est avec beaucoup de tristesse et de compassion
que nous avons appris le décès de Jean-Marc.
Recevez toi et et les tiens, nos plus sincères condoléances.
Nos pensées vous accompagnent tout au long de cette pénible épreuve,

Amitié
Lucille Bédard (feu Dr Jean-Paul Bédard) et les enfants Michèle, Guy et Marie-Claude

Lucille Bédard , le 4 janvier 2018

Yves et Michèle Pépin

Bonjour Yves, je te transmets mes sympathies les plus sincères. Je ne serai malheureusement pas de retour à Montréal avant dimanche soir; je serai avec vous en pensée. Un don à la Fondation est effectué en guise de respect pour ton père et pour vous démontrer mon soutien moral.

Grosses bises, Ginette xx

Ginette Bernier, le 5 janvier 2018

François

Salut François,

Ma mère m’a appris la mort de ton père. Je veux t’exprimer mes sympathies à toi et à ta famille. Je n’ai pas connu ton père, mais je lis qu’il était très humain. Et c’est sans peine que j’imagine que c’est un des beaux traits de caractère qu’il t’a transmis. Car j’ai des bons souvenirs de ta gentillesse.

J’espère te voir au conventum en mai.

Claudio

Claudio Calderon, le 5 janvier 2018

De Jaques Pépin

Bonjour Jacques,

J’aurais bien aimé t’offrir mes condoléances en personne. Malheureusement je suis à l’extérieur de la ville pour un petit bout.

Donc je t’offre à toi et à tous les tiens mes plus sincères condoléances. Je retiens de ton père un homme et un médecin-professeur qui m’a inspiré et appris l’humanité, l’importance de l’approche-patient, le professionnalisme et le respect. Il fût pour moi un modèle de rôle et un mentor fort apprécié.

Mes pensées vous accompagnent.

Salutations amicales.

Claude Lemoine, M.D.

Claude Lemoine, le 6 janvier 2018

Madame Cécile Pépin

A notre ancienne voisine de la rue Argenson
Sympathie de Gisèle et Maurice Héon.

Maurice Héon, le 6 janvier 2018

François Pépin et famille

Notre ami Salvatore nous a informé du départ de ton papa. Comme Claude Calderon, nous n’avons pas eu la chance de connaître ton père, mais... nous voyons chez le cher ami que tu es l’homme bon et dévoué.

Nos pensées vous accompagnent.

Daniel Pelletier & Josée Bouchard, le 7 janvier 2018

Partagez cet avis