SIROIS, Abbé Antoine

1925 - 2018

À Ottawa, le 4 août 2018, entouré de tout l’amour des siens, est décédé Antoine Sirois, fils de feu Marguerite Campbell et de feu Georges Alfred Sirois, originaire de Sherbrooke.

Prêtre-éducateur, il débute sa carrière universitaire comme secrétaire général et registraire de l’Université de Sherbrooke. Après un doctorat de l’Université de Paris-Sorbonne en littérature comparée, il retourna à l’université comme professeur jusqu’en 1994. Professeur émérite, membre de la Société royale du Canada et auteur, il a publié plusieurs volumes. Il est aussi récipiendaire du prix Gabrielle-Roy et du prix La Tribune de la Société d’histoire de Sherbrooke.

Il a été précédé par sa sœur Christine, laissant derrière lui son frère bien-aimé Louis et sa femme Joanna ainsi que ses neveux et sa nièce. Il laisse également dans le deuil de nombreux petits et arrière-petits- neveux et nièces ainsi que plusieurs autres parents, amis, anciens collègues de travail et anciens colocs à la Maison Monseigneur Racine.

La famille vous accueillera à la Coopérative funéraire de l'Estrie (505, rue Short, Sherbrooke J1H 2E6) le vendredi 17 août 2018 de 14 h à 17 h. Le service religieux aura lieu à l’église Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours (905, rue de l’Ontario, Sherbrooke J1J 3V8) le samedi 18 août 2018 à 11 h. La famille sera présente à compter de 10 h afin de recevoir les condoléances des parents et amis. Suivra la mise en terre au cimetière St-Michel (635, rue Saint-Michel, Sherbrooke, Qc J1E 2L2).

La famille tient à remercier le personnel de la Maison Courtyards à Ottawa et l’équipe de soins palliatifs St-Elizabeth pour leur dévouement et gentillesse.

Vos témoignages de sympathie peuvent se traduire par une offrande de messe.

Abbé Antoine Sirois

Born in Sherbrooke, Québec, September 28, 1925.

Antoine Sirois passed away peacefully on August 4, 2018 surrounded by his loving family, in Ottawa. He was the oldest child of Georges and Marguerite Sirois, predeceased by his sister, Christine and survived by his younger brother, Louis and his wife Joanna. He was a Catholic priest, ordained in 1949, a devoted brother and an outstanding uncle to many nieces and nephews and their children and grandchildren. He was a lover of art, literature, cinema, and a widely published author. He was a professor emeritus at the University of Sherbrooke which he helped found in the 1960’s as Secretary-General and Registrar. He studied at Paris-Sorbonne and received a doctorate in comparative literature. He was a member of the Royal Society of Canada, recipient of the Gabrielle Roy award and many other local awards for his involvement in the arts and historical works.

Visitation at Coopérative funéraire de l’Estrie (505, Short Street, Sherbrooke J1H 2E6) Friday, August 17 from 2 pm to 5 pm. Condolances will be held at Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours (905, Ontario Street, Sherbrooke J1J 3V8) Saturday, August 18 at 10 am followed by the funeral at 11 am. Burial will be at the St-Michel cemetery (635, Saint-Michel St., Sherbrooke, J1E 2L2).

His family would like to thank the staff at The Courtyards and the St-Elizabeth’s palliative care team for their devotion and kindness.

In lieu of flowers, please offer a mass for Antoine at Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours.

Partagez cet avis

Écrivez votre message de sympathie ou d'hommage

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.

Votre message sera publié ci-dessous.

8 messages reçus

Sean et à toute la famille Sirois

Vous avez perdu un précieux membre de la famille. J'ai perdu un ami irremplaçable. J'unis mes prières aux vôtres ainsi qu'à celles de tous les amis d'Antoine pour demander au Seigneur de lui accorder le repos éternel tant mérité pour le bien immense qu'il a accompli durant son passage sur cette terre. Je sais que de Là-Haut, comme il savait si bien le faire, Antoine suivra nos pas et nous supportera dans les difficultés qui jonchent nos vies .
Je vous accompagne dans cette peine que je ressens profondément et je vous offre mes très sincères condoléances.
Hermance Pouliot

Hermance Pouliot, le 10 août 2018

Louis Sirois

Toutes mes sympathies à vous et les vôtres.
J'ai eu le plaisir de côtoyer Antoine au Comité culturel Mégantic, au Festival de Théâtre étudiant du Québec et dans plusieurs dossiers culturels de Lac-Mégantic, Sherbrooke et en Estrie.
J'ai malheureusement un engagement qui m'empêche d'être présent les 17 et 18.

Pierre Paquet, le 10 août 2018

Louis Sirois et famille

Cher Louis ,
il semble que tu sois la dernière personne de la fratrie . Nous ne nous sommes pas beaucoup connus mais tu as sûrement su que l'oncle Antoine a été pour nous très important. Venant à la maison à peu près toutes les semaines quand il étudiait à L'Université de Montréal , il a accompagné toute notre enfance et notre adolescence. Nous étions très proches de lui .
Après mon départ pour la France , je l'ai beaucoup moins vu .Mais son chalet est le lieu où nous avons passé notre voyage de noce en 1973 avec mes parents Gilles et Andrée. Il nous a encore prêté son chalet lors de la venue de mon beau -frère avec ses 4 enfants. Je me souviens comme de très bons moments les messes en plein air auxquelles nous avons pu assister à Mégantic. Je lui avait offert un pastel de son chalet , je ne sais pas s'il l'a encore.
Quand j'ai su qu'il ne pouvait plus tellement conduire et profiter de son chalet , j'aurais aimé pouvoir l'y conduire. Mais habitant Grenoble et ne venant pas si souvent au Québec , cela restait du domaine du rêve.
De temps en temps , je pensais à lui avec affection sans trop savoir où il en était.
J'ai découvert qu'il était vraiment plus jeune que mes parents qui étaient de 1918.
Mon mari se joint à moi pour vous offrir ses condoléances. Il aimait beaucoup Antoine lui aussi .Nous serons avec vous en pensée samedi et nous offrirons une messe dans notre paroisse à son intention vers le 25 septembre , jour de son anniversaire.
bonne continuation et meilleurs voeux à toute votre famille
Micheline (Poirier) Trilling

Micheline Trilling, le 13 août 2018

Louis Sirois et famille

Cher Louis,
J'ai appris par mon cousin Claude Périnet le décès de mon oncle Antoine, comme je l'ai toujours appelé.

Ton frère Antoine, grand ami de mon père Gilles, a, toute mon enfance, fait parti de mes premières références vis à vis de l'idée qu'on se fait de la culture, de la gentillesse, de la générosité.

J'ai servi ses messes maintes et maintes fois, en Latin et plus tard en français, les dimanches quand il venait diner chez nous et même à minuit à Noel, trois messes en moins d'une heure. On réveillonnait ensembles presque tous les ans. Quels souvenirs.

Il a célébré les funérailles de mes parents, ma sœur; je comptais sur lui pour les miennes.
C'est le cœur triste que je vous offre mes condoléances, de la part aussi de ma femme, Louise Bégin.

Si jamais nous ne pouvions être présent auprès de vous samedi prochain, sachez que nos pensées seront avec vous.


Jacques Poirier et famille.

Jacques Poirier, le 13 août 2018

Famille Sirois

Nous avons passé du temps, des conversations, des repas, des promenades et des rires avec Antoine.
Nous avons apprécié sa grande culture et ses références à la mythologie grecque sans oublier son sens de l'humour.
Nos sentiments accompagnent la famille Sirois élargie en ces moments difficiles.
Nos sincères condoléances

Josette Bourque, le 15 août 2018

Aux proches parents

Je vous présente mes plus sincères condoléances et toute ma sympathie.
Nous regretterons tous cet être exceptionnel.
Je suis une amie d'Antoine. J'écris Antoine parce qu'il me permettait de le tutoyer et de le nommer par son prénom. Ceci en dit long sur la grandeur de l'homme. En tant qu'artiste en arts visuels, il m'a aidé et accompagné dans la publication de mon livre Mémento pour tout jour - Regard sur le patrimoine architectural vivant de Sherbrooke. Il m'a beaucoup conseillé et il a fait la correction de l'ouvrage avant l'impression. Quant il vivait à Sherbrooke, nous avions des discutions sur l'art, l'architecture, le monde culturel. Nous nous rencontrions souvent à des vernissages d'exposition. Antoine possédait des valeurs humaines de bonté, de tolérance, d'écoute et de générosité. Il aimait l'histoire du Québec et celle du monde; un homme érudit que je ne me laissais pas d'écouter. Un jour, il m'a passé un livre pour que j'étudie les divinités grecs, car il disait que le monde s'ouvre à celui qui connaît leur apport encore aujourd'hui dans la vie. Il m'avait aussi passé un livre sur les styles architecturaux, car il était un fervent défenseur du patrimoine architectural, notamment celle de Sherbrooke avec sa coéquipière grande historienne de l'art à Sherbrooke dans cette cause Monique-Nadeau Saumier. Un de ses petits plaisirs de la vie était d'aller au cinéma.
Au revoir cher ami et merci pour tout. Repose en paix. Je pense que tu as su «passer au suivant» le goût d'acquérir des connaissances et de ne jamais cesser de s'instruire pour le bonheur des autres.
Chantal Lagacé, Sherbrooke
(je permets que ce texte soit lu lors de la cérémonie, si la famille le souhaite)

Chantal Lagacé , le 15 août 2018

Louis and Joanna

My deepest sympathies to you and your family.
I wish that I could be there to celebrate his life with you on Saturday, but with regret, I am unavailable. My thoughts are with you at this time.
XX

Elizabeth Murray, le 16 août 2018

À la famille et aux amis d’Antoine Sirois

J’avais déjà connu Antoine Sirois lui un excellent et dynamique professeur, mois un un étudiant moins discipliné a l’Université de Sherbrooke. Puis nos routes se sont croisées après plusieurs années autour des arts visuels et la Galerie D’art. Peu de personnes on cette passion et ce dévouement et il était un modèle d’attention.
Plus récemment, j’ai eu l’honneur de recevoir un doctorat honorifique de notre institution et je sais que c’est à lui que je le dois.
À tous ses amis et à sa famille, je veux vous exprimer mes sincères condoléances, condoléances que j’adressera aussi à ceux qui aiment la littérature, les idées et les arts.
Michel Goulet artiste.

Michel Goulet, le 18 août 2018

Partagez cet avis