Historique


Visitez le site de notre 40e anniversaire

La charte d'incorporation est obtenue le 23 novembre 1974. La coopérative est fondée le 12 décembre de la même année. Lors de l'assemblée générale de fondation, déjà plus de 200 personnes participent. La Coopérative funéraire est le résultat de plusieurs efforts plus ou moins concertés de plusieurs intervenants et d'organismes du milieu sherbrookois : ACEF Estrie, CLSC SOC, Université de Sherbrooke, la Société Saint-Jean-Baptiste, les coopératives d'habitation, etc. Le président fondateur est Gérard Gosselin, alors agent d'éducation populaire pour la CSRE.

À l'époque, la Coopérative funéraire de l'Estrie souhaitait sensibiliser les membres et la population en général à la tarification souvent très élevée des services funéraires en région. Le souhait était également de simplifier les mœurs funéraires et promouvoir les valeurs de dignité et de respect des personnes. Pour y arriver, la coopérative proposait de créer une entreprise qui appartiendrait à ses membres dans le but d'offrir des biens et services funéraires de qualité à des prix accessibles pour tous les budgets.

C'est en 1977 que la Coopérative funéraire de l'Estrie achète l'édifice du 530, rue Prospect. C'est là que se situera le siège social jusqu'en janvier 2007.

En 1981, obtention d'un permis de construire un premier crématorium attenant au siège social sur Prospect.

En 1987, acquisition d'un premier centre de service au 1011, rue Galt Ouest, à Sherbrooke.

En 1989 un nouveau centre est ouvert, cette fois en région, du côté de Windsor. C'est en 1994 que la coopérative achètera la résidence funéraire Antonio Boisvert et fils à Windsor.

En 1998, acquisition des entreprises Les Jardins du souvenir. Les centres de service passent alors de 3 à 7, dont 2 nouveaux à l'extérieur de Sherbrooke, soit à Bromptonville et à East-Angus et 2 à Sherbrooke, dont un sur la rue Short et l'autre sur la rue Bowen Sud. Cet achat permet aussi d'ajouter aux actifs de la CFE un cimetière, un mausolée et un crématorium, tous situés sur la rue 24 Juin à Fleurimont.

En 2003, ajout d'un point de service à Weedon à la suite d'un transfert de territoire de la Coopérative La Québécoise de Saint-Georges-de-Beauce.

En 2004, achat des actifs du Centre funéraire coopératif d'Asbestos

En 2007, inauguration du complexe du 485 de la rue du 24-Juin. Il s'agit d'un complexe de type tout en un où on retrouve six salons, une chapelle multiconfessionnelle et 4 salles de réception.

En 2009, 7 centres de service demeurent, dont trois à Sherbrooke (incluant Bromptonville) et un à Asbestos, Windsor, East-Angus et Weedon.

Encore et toujours, la Coopérative funéraire de l'Estrie accorde la primauté à la personne. Voici les valeurs principales sur lesquelles se fondent les rapports entre les membres, les familles en deuil et la population en général :

  • approche humaine (compassion)
  • entraide
  • solidarité
  • engagement dans le milieu