Langlois, Marc

1959 - 2018

Au CSSS-IUGS pavillon d'Youville, le 11 janvier 2018, à l’aube de ses 59 ans, est décédé monsieur Marc Langlois, fils de madame Lise Routhier (Hervé Grenier) et de monsieur Pierre Langlois (Anette Pratte). Il demeurait à Sherbrooke.

La famille recevra les condoléances, en présence des cendres à la Coopérative funéraire de l'Estrie Short 505, rue Short, Sherbrooke J1H 2E6, le vendredi 19 janvier 2018, de 19h à 21h30 ainsi que samedi 20 janvier 2018, de 10h à 11h45 suivi d’un recueillement.

Outre ses parents, monsieur Langlois  laisse dans le deuil son fils Clovis (Martine Clément) ainsi que sa mère Martyne Boucher : ses petits-enfants Zachary, Tristan  et Flavie; ses frères et sœurs Manon ( Gaétan Lacroix), Jean (Claudia Dutil), Chantal (Alain Roy), Éric (Sophie Gherbavaz). Il laisse également plusieurs neveux, nièces, autres parents et amis.

La famille tient à remercier toutes les personnes qui ont contribué au bonheur et au mieux-être de Marc, dont les Soins à domicile et le personnel de Youville. Vos témoignages de sympathie peuvent se traduire par un don à la Fondation Vitae. Des formulaires seront disponibles sur place.

Partagez cet avis

Écrivez votre message de sympathie ou d'hommage

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.

Les messages ne sont pas publiés ci-dessous, mais transmis à la famille.

5 messages reçus

Clovis Langlois

Monsieur Clovis Langlois,
et familles Langlois et Routhier,

Désolées d'apprendre le décès de
cet être cher.

Veuillez agréer nos plus vives
sympathies.

Famille de Louise Martin.
Claudette, France et Bruno Martin
Bruno, ancien collègue de travail chez Action Handicap, rue Peel ( 1990 )
Je garde un très bon souvenir de Marc.

Bruno Martin, le 13 janvier 2018

La famille et amis(es)

Mes plus sincères sympathies à la famille et amis(es). Il était un bon vivant, le coeur sur la main. Je me souvient, quand je prenais mon café dans le parc, il mettait un rayon de soleil dans ma journée.

Marie-Pierre Houle, le 17 janvier 2018

Monsieur Clovis Langlois et famille Langlois et Routhier

Dernier Voyage.

Il faut aimer la vie et en apprécier chaque moment comme Marc le faisais. Car un jour la mort nous ravit et nous emmène vers d`autres horizons...Marc qui est parti à vécu auprès de vous une foule de moment doux qu`il emporte avec lui dans sa nouvelle maison...

Espérant que le temps atténuera votre douleur et que les beaux moments, à jamais gravés dans votre coeur , seront pour vous réconfortants.

France Langlois et Charles Laliberté, le 19 janvier 2018

Clovis, Martine, tes enfants et tout tes frères qui ont toujours été à tes côtés

Je serai de tout cœur avec vous pour cette hommage à un grand homme; marcus. Je suis à quelques jours d’avoir mon 3e enfants et comme la distance nous sépare je tiens à vous souligner toute l’amour que j’ai pour chacun d’entre vous. Marcus a sa place en moi avec tous les partages que nous avons pu avoir . Le temps passe mais les souvenirs restent gravés en moi comme une douce chanson qu’on ne se lasse pas d’écouter. J’aurais aimé vous serrer dans mes bras mais j’en me console en sachant très bien que vous ne manquerai pas d’amour et de soutient. Mes plus sincères condoléances, je vous aime. Marcus bon voyage vers la liberté et veille sur nous de là haut !

Joanie Gariépy , le 19 janvier 2018

Clovis

Je suis tellement désolée d’apprendre la mort de ton père, Clovis. J’ai plein de beaux souvenirs de lui, même si je ne vous ai plus vus depuis longtemps. Il était l’une des personnes les plus drôles que je connaissais, bon vivant, accueillant et toujours en train de rire. Toujours entouré de monde. Et vous vous ressembliez tellement, physiquement mais aussi dans le charisme et le sens de l’humour; vous étiez beaux à voir. J’espère que ses derniers moments n’ont pas été trop durs, et que vous avez pu en profiter pleinement ensemble. Je pense vraiment super fort à toi; si j’avais su à temps je serais venue à la cérémonie d’aujourd’hui. Je t’envoie une tonne de force et de courage pour traverser ce deuil. Et Marc, où que tu sois, ça a vraiment été un plaisir et un honneur de te connaître

Gabrielle Collard, le 20 janvier 2018

Partagez cet avis

Vous ne pouvez être présent ou vous souhaitez offrir quelque chose ?

Nous le remettrons personnellement à la famille

Exprimez votre sympathie
Boutique en ligne